Vous êtes enceinte ou allez accoucher ? Pas fait de kitesurf durant votre grossesse (et vous avez bien fait !) ? Reprendre votre Sport favori vous démange…? Pas de panique, nous allons vous donner quelques conseils qui devraient certainement vous aider pour une reprise en douceur… Nous avons désormais l’expérience : on est passés par là… 😉

Pourquoi est-il impératif de ne pas faire de kitesurf pendant une grossesse ?

Le kitesurf est un sport à risques, parfois violent pour les articulations et les muscles. Lorsqu’une femme est enceinte, la pratique du « Kite » n’est pas du tout conseillée. Et pour cause, Il s’agit d’un sport qui demande que l’ensemble des muscles du corps soient mobilisés. Notons également que le risque de chute est plutôt élevé, ce qui est à bannir lorsque vous attendez un enfant. Même si vous faîtes très attention, vous pouvez perdre l’équilibre et tomber sur une vague, ou bien pire : sur le ventre ! Clairement, en fonction du type de chute, mais également de la vitesse, cela peut provoquer des blessures et peut parfois même entraîner une fausse couche, ce qui peut être catastrophique.

Kitesurf Lovers Family : Kitesurf et Grossesse ?

Concrètement, pendant votre grossesse, votre centre de gravité change, se modifie. Vos muscles, même les plus sollicités comme les abdominaux auront tendance à s’adapter pour accueillir votre petit Amour. Ajoutez à cela le harnais qui se porte au-dessus du ventre ou en dessous en fonction du type de harnais (dorsal ou culotte) et vous avez tous les éléments contre la pratique du Kitesurf enceinte. Aussi, si vous êtes une dingue de kitesurf, il vous faudra laisser de côté votre passion et vous raisonner.

Notre conseil : arrêter net le Kitesurf et se diriger vers des activités moins violentes.

Julie du Blog Kitesurf Lovers Family

Quelles activités pratiquer pendant ma grossesse si je suis une passionnée de Kitesurf ?

Une bonne activité sportive avant votre accouchement vous permet de garder la forme et d’entraîner votre corps aux changements qu’il va devoir subir. Ce faisant, après l’accouchement, ces exercices sportifs vous auront aidée à retrouver votre poids et votre silhouette harmonieuse d’avant grossesse plus rapidement, cela même si vous interrompez toute activité physique par la suite. Le corps garde en mémoire vos efforts.

Lorsque vous attendez un bébé, c’est le bon moment pour prendre aussi soin de votre corps.

Julie du Blog Kitesurf Lovers Family
Pregnant woman in yoga class

Kitesurf & Grossesse : Les 10 activités que nous vous conseillons (et un petit bonus)

LA MARCHE
Naturelle pour se déplacer, lorsque qu’elle est dynamique, la marche favorise le retour veineux. Elle limitera ainsi les risques d’apparition de varices et la formation d’œdèmes en bas des jambes.

LA RELAXATION
Pour éviter les effets néfastes du stress pendant la grossesse, la relaxation s’avère très efficace. Bien contrôler sa respiration par des exercices d’inspiration et d’expiration est bénéfique lors de l’accouchement qui s’accompagne de contractions. Les exercices de relaxation permettent aussi de tonifier le périnée pour faciliter l’expulsion du bébé.

LA NATATION
La natation est indéniablement le sport le plus adapté à la grossesse. Elle détient des vertus calmantes et relaxantes. Elle permet à la future maman de se sentir plus légère portée par l’eau. La natation a des effets très positifs sur le corps. En adoptant une nage lente, elle détend, entretien tous les muscles du corps et accroît les capacités cardiaques. Il faudra faire abstraction, bien sûr, de toute notion de performance et de compétition. Cette activité sportive réservée à la femme enceinte est proposée dans la plupart des piscines municipales et sous le contrôle d’un maître-nageur.

L’AQUABIKING RÉSERVÉ AUX FEMMES ENCEINTES
C’est un sport conseillé aux femmes enceintes entre le 3ème et le 8ème mois de grossesse. Effectué avec douceur, il ne maltraite pas les articulations. Les exercices doux effectués dans l’eau permettent de travailler le souffle, le buste, de parfaire les muscles du dos et le soulager de ses douleurs. L’aquabiking tonifie aussi les cuisses.

L’AQUAGYM POUR LES FEMMES ENCEINTES (AQUANATAL)
On vous proposera des exercices doux à effectuer dans l’eau pour entretenir la musculation de vos cuisses et pour soulager les douleurs dorsales qui peuvent apparaître au fil des mois de la grossesse. Ces exercices durent 45 minutes et sont suivis d’un travail sur la respiration, d’une séance d’étirements doux et de relaxation.

LA GYMNASTIQUE
Des séances de gymnastique douce pour future maman sont proposées pour venir en complément de la préparation à l’accouchement. Vingt minutes, deux ou trois fois par semaine avec un échauffement de quelques minutes avant d’entamer les exercices, sont suffisantes pour une femme enceinte. Sans étirements violents, la gymnastique est salutaire pour la future maman pour limiter la prise de poids et entretenir sa masse musculaire. La gymnastique aide à limiter la prise de masse graisseuse.

LE YOGA
Le yoga se révèle être une excellente préparation à l’accouchement. Il permettrait aussi de mieux supporter la douleur des contractions et de la délivrance. Tout n’est pas indiqué dans le Yoga. Il faut privilégier celles qui ne compressent pas le ventre. Le yoga offre des exercices de méditation susceptibles de vous aider aussi dans votre quotidien lors de petites baisses de moral. Vous devrez être accompagnée d’un professionnel.

LE STRETCHING
Le stretching est une technique d’étirements qui travaille sur l’élasticité des muscles et sur la mobilité des articulations. Les articulations étant fragilisées pendant la grossesse, la future maman aura besoin d’une gymnastique douce. Le stretching adapté à la future maman et son apprentissage au contrôle de la respiration se révèle d’une grande efficacité lors de l’accouchement.

LA MÉTHODE PILATES
Elle permet de mieux contrôler sa respiration et de soulager certains maux liés à la grossesse, en travaillant à la fois le mental et le physique de la future maman. Il est recommandé de suivre un cours spécifique pour femme enceinte.

LE VÉLO D’APPARTEMENT
Le vélo qui reste fixé au sol est excellent pour travailler le souffle et tonifier le bas du corps. Tout comme la marche, il limitera les risques de varices et la formation d’œdèmes. Il est vivement conseillé de ne pas pédaler à un rythme effréné lorsque l’on attend un bébé. Pour rester bien hydratée, il est important de boire de l’eau avant, pendant, et après les exercices.

NOTRE BONUS : LES CÂLINS XX !
Oui, oui ! Le sexe est une activité importante qui fait du bien à tout le corps et aussi à l’esprit. Évidement, votre sexualité sera quelque peu modifiée mais plein de nouvelles choses seront à tester du coup ! Pour vous aider un peu, on vous conseille le Kamasutra de la Femme Enceinte !

Kitesurf Lovers Family
Kitesurf Lovers Family

Kitesurf & Grossesse : et Après l’arrivée de Bébé…?

Pour une reprise en douceur : remuscler certaines parties du corps !

Après avoir accouché, vous aurez certainement envie de reprendre votre Sport-Passion : le Kitesurf. Au-delà du fait que vous souhaitez obtenir de nouveau un ventre plat, le kitesurf vous a manqué ! Nous allons donc vous donner quelques étapes et quelques conseils qui devraient certainement vous aider à retrouver votre pratique sportive favorite. Pour favoriser la reprise sportive suite à un accouchement, vous devez remuscler certaines parties de votre corps. Voici comment procéder étape après étape :

  • Vous devez rééduquer le périnée : c’est quelque chose qui doit se faire rapidement. Si vous pouvez le faire dès le 1er jour après l’accouchement, cela ne sera que bénéfique pour vous.
  • Les transverses et les obliques sont travailler également être remusclés de manière efficace : c’est une pratique qui se fait de la première à la quatrième semaine à la suite de l’accouchement. Bien évidemment, il ne faut pas qu’il y ait eu de diastase.
  • Les abdominaux ou les grands droits peuvent également être remusclés à la suite d’une grossesse : cela peut être fait de la première à la deuxième semaine suivant l’accouchement. Une nouvelle fois, il ne faut pas qu’il ait de diastase.
  • Les muscles stabilisateurs de la colonne vertébrale auront également besoin d’être muscler de nouveau : cela vous permet de retrouver un ventre plat, également. C’est une rééducation qui se fait de la deuxième à la troisième semaine suivant l’accouchement.
  • Le haut du corps, comme le bas du corps, doit être remusclé également. En effet, cela vous permettra de retrouver une silhouette. Si vous n’avez pas de diastase, ces exercices peuvent être effectués entre quatre à six semaines, à la suite de l’accouchement.

Le cardio c’est important !

Il est également important de reprendre une activité cardiovasculaire également, après un accouchement. En effet, vous devez de nouveau faire travailler votre cœur et votre souffle pour que la reprise du kitesurf ne soit pas compliquée. Nous pouvons vous donner deux conseils :

  • Si votre périnée est encore faible, il est préférable de faire des activités qui n’ont pas d’impacts, comme la marche nordique, le vélo ou encore le yoga.
  • Si vous avez eu le temps de vous remuscler correctement, vous pouvez opter pour des activités un peu plus violentes comme la course à pied, les sports collectifs ou encore l’aérobic, par exemple.

Reprendre le sport en douceur : quelques étapes !

Une fois que vous avez commencé à vous muscler de nouveaux et à avoir une activité physique et sportive plus ou moins régulière, il est important de reprendre le sport en douceur. Néanmoins, voici quelques conseils qui pourront grandement vous aider pour reprendre le kitesurf par la suite :

  • Muscler correctement votre sangle abdominale. Il est primordial que vos abdos soient au Top pour pouvoir les engager et retrouver un bon équilibre sur la board. Les Muscles superficiels sont à travailler que les muscles profonds.
  • Il faudra pratiquer la Marche, et oui… Cela peut sembler bête, mais il n’empêche que la marche permet de reprendre une activité physique et sportive facilement.

Kitesurf & Grossesse : Repartir rider avec douceur et prudence !

Une fois que vous vous êtes remusclée et que vous avez vraiment pris le temps d’écouter votre corps après l’accouchement, vous pouvez repartir à l’assaut d’Eole et des Eaux !  Néanmoins, il faut tout de même rester prudent et éviter toutes excentricités. En effet, il ne faut pas oublier que c’est un sport que vous n’avez pas pratiqué depuis plusieurs mois et que, même s’il ne s’oublie pas, il faut rester prudent. Au fur et à mesure, cela reviendra et vous pourrez faire de nouveaux des figures, comme vous aviez l’habitude de faire. Et sûrement, progresser sur d’autres trics qui manquent à votre panel de rideuse !