Pour le monde du Kitesurf, la nouvelle est tombée ! L’homme qui ne s’est pas présenté à la Présidentielle « par peur d’être au deuxième tour » goûte à la terrible réalité : « les angoisses »et « inquiétudes » des responsabilités gouvernementales. Alors, forcément, il n’a plus de temps pour s’adonner à sa passion : le Kitesurf. Pas même sur invitation de John Kerry, candidat démocrate…